Le Bike and Wine

Bonjour,

Je m’appelle Alexandre, né à Liège en 1980, et à l’aube de mes 40ans, j’ai décidé de créer cet espace, le Bike and Wine, un peu par caprice mais surtout par envie de partager ce qui, pour moi, sont les bonnes choses simples de la vie.

Le Bike and Wine est un « concept store » entre une cave à vins (importation en direct des vignerons) et un agréable espace de dégustation…

Si le « Wine » semble du coup assez évident, on me demande souvent : et pourquoi le « Bike »?

Parce qu’il représente le fait de vivre sainement ainsi que le plaisir de profiter au maximum de la nature qui nous entoure, surtout ici à Esneux…

Autant que pour le coté « Wine » la partie cave ne comporte pas que du vin, le coté « Bike », lui, ne se définit pas qu’au travers du vélo. Je suis, certes, amateur de vins natures et fan de cyclisme, mais la bière (les Crafts), un bon café et les randonnées ou tout autre sport font aussi partie de mes plaisirs.

Bine and WineEt pour pouvoir profiter au maximum des plaisirs de la table tout en gardant « une certaine forme », le sport m’a toujours semblé être mon meilleur allié et il a toujours pris une grande place dans ma vie (tant comme pratiquant que comme spectateur)…

Cet ensemble, c’est un peu mon équilibre personnel, mon « yin et yang » (d’où l’une des variantes de mon logo). 

J’ai commencé à importer, avec à l’époque l’aide de mon ami Joël, du vin nature en 2013 dans mon garage sous le nom « Les Bouchons Liégeois » mais toujours avec comme objectif d’un jour arriver à créer un véritable espace de dégustation. 

Je suis tombé sous le charme d’Esneux et ce village m’a semblé tout indiqué pour accueillir mon idée. Situé au bord de l’Ourthe avec un véritable potentiel touristique, c’est aussi là, via la maintenant célèbre ascension de la « roche aux faucons » (dont le profil a servi à élaborer mon logo), que se joue depuis quelques années le final de Liège-Bastogne-Liège, course vélo mythique (c’est la doyenne des courses cyclistes d’un jour). Cette course n’était d’ailleurs déjà pas étrangère dans le choix du nom de mes débuts, « LBL » étant les initiales communes…

Petit à petit, je peaufine donc le concept suivant mes envies et le plaisir de partager. Si bien sûr, il y a un coté commercial derrière ce projet que je veux viable sur le long terme, cela n’en est en tout cas pas le moteur. Pour cela, j’ai la chance d’avoir un autre métier à coté via une société que j’ai créée avec mon père et mon frère déjà en 2002 (soit plus de 20ans en arrière). 

Ce projet est un vrai projet plaisir, il ne peut cependant pas se faire sans sérieux. Les débuts, quant à eux, ont été plus difficiles que prévu : COVID-19, inondations, crise énergétique, … Pas évident de se lancer dans une nouvelle aventure actuellement.

Mais la motivation est intacte et le plaisir et l’envie de partager encore plus

 

« Ici on ne boit pas pour oublier mais on goute pour s’en souvenir »

Panier